Clôture du 14ème festival du grain à démoudre

Clôture du 1"ème festival de cinéma du grain à démoudre


Cette cérémonie clôturera la 14ème édition du festival. Elle sera présentée par les jeunes organisateurs, accompagnés par les membres des jurys, en présence de nos invités.

Clôture du 14ème Festival du grain à démoudre

Dimanche 24 novembre 2013 -------------- à partir de 15h – Entrée libre

15h Images d’industries en Haute-Normandie dans les années 60

Les camps cigarettes

Photogrammes extraits des films : à gauche "Nova Symphonie, Archimède film 1966 ©MAHN"
à droite : "ACH, Martial Debros, 1964©MAHN"



Nova Symphonie

Réalisation : Archimède Film, sous la direction d'Henri Sergent, 1964, 8mm, couleur, sonore, 2’30

50000 à l'heure

Réalisation : Jean Louis Ozanne et Raymond Lorge, 1963, 16mm, couleur, 21’30

ACH

Réalisation : Martial Debros, N&B et couleur, 8mm, 1964, 4’10



En partenariat avec le département Mémoire Audiovisuelle du Pôle Image de Haute-Normandie.



Les camps cigarettes

Le Bruges

Fiction, 2013, 9'

Réalisé et écrit par les jeunes organisateurs, encadrés par Jean-Marie Châtelier et dans le cadre d’un partenariat avec Total plateforme Normandie.


Dans le cadre du projet Convergence qui a enclenché la fusion des 2 entités historiques de l’entreprise Total, un salarié est amené à faire 4 fois par jour la navette entre les 2 sites. Un soir, il aperçoit une silhouette fantomatique, à une centaine de mètres de la route, vers les marais. Une vision qui déclenche une vraie inquiétude chez le jeune quadra. D’autant que chaque soir, elle lui apparaît sur le trajet. Il finit par se confier à un ami, fin connaisseur de l’estuaire, qui lui apprend, qu’effectivement, un fantôme a parfois été aperçu ici, en bord de Seine. Et qu’il s’agirait du fantôme d’un résistant mort lors des actions de sabotage du site en 1940. Le salarié découvre alors une histoire qu’il ignorait, une histoire pourtant essentielle dans l’archéologie de la société…


16h15 Palmarès des films en compétition



Remise des trophées par les jurys.
Buffet de douceurs offert par la Ville de Gonfreville l’Orcher



18h FILM DE CLÔTURE

Final Cut Ladies and Gentlemen

Final Cut : Ladies and Gentlemen

Realisateur : György Pálfi
Hongrie, fiction, 2012, couleurs, 1h25', VOSTF
Entrée libre - Dès 12 ans

Contraint par l’absence de moyens de production, le cinéaste hongrois a créé un chef d’œuvre de mashup* : György Pálfi réalise une histoire d’amour uniquement composée d’extraits de plus de 450 grands classiques de l’histoire du cinéma, mêlés aux plus belles musiques de films jamais écrites. "Final Cut : Ladies and Gentlemen" a été présenté au Festival de Cannes 2012.
Amoureux du cinéma, ne ratez pas cette séance inédite, jouissive, époustouflante ! Vous serez bluffés par ce savant et méticuleux travail de montage !


*mashup :
Avec la déferlante d’images disponibles sur le Web, des internautes ont commencé à découper des séquences vidéo, triturer des bandes sons, bidouiller des raccords. Ainsi naquit le terme et la pratique du mashup.

 

Réalisateur

György Pálfi

 

György Pálfi

Né à Budapest en Hongrie, György Pálfi commence par réaliser des films expérimentaux en 1987 avant d’intégrer la Budapest’s Theater and Film Academy en 1995 pour en ressortir diplômé en 2002. Il attire l’attention internationale sur son travail avec "Hic (de crimes en crimes)" (2002), sa première réalisation en tant que scénariste et réalisateur, qui lui vaudra d’ailleurs le prix de l’European Film Award for Discovery of the Year. Son deuxième film, "Taxidermie" (2003) fut vite connu pour sa violence. Ce qui ne l’empêcha pas de recevoir le prix du meilleur réalisateur au Festival International de Transylvanie en 2006 et quatre prix au Festival du Film Hongrois (Prix du meilleur film, prix du meilleur second rôle masculin, prix du meilleur second rôle féminin et prix des critiques).